Ce mois-ci, la cerise est à l’honneur 🍒!

Alors que nombreux utilisent les queues de cerises en décoction pour leur propriété diurétique, les noyaux sont souvent jetés comme simple déchet alors qu’ils peuvent servir sous de multiples formats !

Aujourd’hui, nous vous proposons un tutoriel pour créer votre coussin en noyaux de cerises 👌

Matériel requis

  • 2 carrés de tissu, en fibres naturelles (100% coton, lin ou chanvre) de 12x40cm.
  • 300g de noyaux de cerises.
  • Un nécessaire à couture (fil, aiguille, ciseaux) ou une machine à coudre (optionnel) ✂️

Instructions

  • Disposer les noyaux dans une casserole avec deux volumes d’eau pour un volume de vinaigre blanc.
  • Faire bouillir quelques minutes le mélange.
  • Rincer à l’eau claire après avoir égoutté.
  • S’il reste des résidus de cerises sur les noyaux, frotter les noyaux entre eux pour les éliminer.
  • Faire sécher les noyaux propres à l’air libre ou sur une serviette éponge.
  • (Optionnel) Mettre les noyaux dans une coupelle et y verser quelques (3/4) gouttes d’huiles essentielles de lavande pour les parfumer. Mélanger le tout.
  • Séparer les noyaux en 3 tas (d’environ 100g chaque).
  • Superposer les carrés de tissu l’un sur l’autre et coudre 3 contours sur les 4.
  • Retourner sur l’endroit.
  • Remplir la poche avec le premier tas de noyaux au niveau du tiers du tissu et faire une couture.
  • Recommencer ainsi 2 fois.
  • Réaliser une couture droite en haut afin de solidifier la poche du coussin.

Nous avons choisi ici de faire un coussin rectangulaire en 3 compartiments mais vous être libres d’adapter les dimensions, la forme et le nombre de compartiments selon votre choix. Il faudra alors modifier le grammage des noyaux de cerises en veillant à ce qu’ils occupent environ 2/3 de la surface du tissu pour permettre au coussin de rester malléable et d’épouser les contours de votre tête.

Le coussin peut également faire office de bouillotte en étant placé dans un plat et réchauffé au four (électrique ou gaz) 5 à 10 minutes à 115°C. Il faudra alors prévoir une housse de protection réalisée avec des tissus épais comme de la polaire par exemple dans laquelle déposer la bouillotte chaude avant toute application cutanée.